Homme connecté
1045 views 1 comment

Test du bracelet Shine de Misfit

by on 21 novembre 2014
Details
 
Autonomie

de 3 à 4 mois

Poids

9,4 grammes

Type de connexion

Bluetooth

Fonctions principales

Le Shine de Misfit Wearables est un "tracker" d'activité qui peut se porter au poignet, à la ceinture, autour du cou, sur les lacets afin de s'adapter au sport que vous pratiquez. Il est vendu comme un "bijou" connecté qui lui permet de passer partout, même au travail.

Avis positifs

Design superbe
Résistant
Montre très originale
Étanche jusqu'à 50 mètres
Avec son clip aimanté, il s'adapte parfaitement à toutes les situations pour capter vos activités : course, cyclisme, natation

Avis négatifs

Un peu compliqué pour lire l'heure au début
Bracelet fourni un peu cheap

Notes du rédacteur
 
Design
9.5

 
Fonctions
8.0

 
Performances
7.5

 
Utilité
8.0

 
Prix
6.0

Total rédacteur
7.8

Votre note
Notes des utilisateurs
 
Design
8.0

 
Fonctions
7.1

 
Performances
6.7

 
Utilité
6.3

 
Prix
5.3

Total utilisateurs
12 ratings
6.7

You have rated this

En Résumé
 

Le Shine est un excellent choix. Il est discret et léger. Avec son clip aimanté ou ses autres accessoires, vous pouvez le porter partout sur vous en toute discrétion. Étanche et avec une autonomie record, il capte au mieux vos performances. Nous le recommandons sans hésiter si son prix passe un jour sous la barre des 100€.

 


Le Shine de Misfit Wearables est un capteur d’activités discret et élégant. Ce qui fait son originalité ? Vous pouvez le porter au poignet, au revers de votre veste, à la ceinture ou même sur vos chaussures. Avec le Shine, c’est l’élégance qui est mise en avant, pas le fait que vous vouliez maigrir.

S’il y a bien une chose horrible avec ces bracelets connectés, c’est qu’on se demande toujours pourquoi telle personne porte un un bracelet tracker d’activités. Pour maigrir ? Pour faire du sport ? Pour rester en forme ? Quand on voit le Shine de Misfit, on peut alors penser que ce suiveur d’activité joue avant tout sur la discrétion. Mais que vaut-il vraiment ?

Shine de Misfit Wearables

Sur cette photo le Shine de Misfit Wearables est équipé de son petit clip aimanté.

Design du Shine

Le Shine de Misfit se décline en 9 couleurs allant du noir au rose en passant par corail, vin ou topaze. Il ressemble à une grosse pièce bombée et ne pèse que 9,4 grammes. Dans la boîte, on retrouve deux types de fixation pour le porter :un petit bracelet noir en plastique peu confortable et un petit support aimanté qui permet d’attacher le Shine à une boutonnière, un passant de ceinture, un revers de veste, etc.

Pour le lancer, il suffit d’insérer la pile qui est fournie avec. Lorsque la pile est correctement insérée, le Shine va alors s’allumer. Sur le dessus, il y a 12 LED disposées autour du cadran. Elles s’allument quand vous synchronisez votre Shine en Bluetooth avec votre smartphone et selon leur éclairage, elles peuvent vous indiquer l’heure ou votre niveau d’activité par rapport à votre objectif.

 

Au dos du Shine, le petit rond noir indique le haut, ce qui permet de lire l'heure en sachant où se trouve le 12 sur le cadran.

Au dos du Shine, le petit oval noir indique le haut, ce qui permet de lire l’heure en sachant où se trouve le 12 sur le cadran.

L’application Misfit

Il faut tout d’abord télécharger l’application Misfit qui est disponible pour Android ou iOS. Après s’être enregistré, il suffit d’indiquer l’objectif qu’on souhaite se fixer au quotidien. Pour la Synchronisation, il faut activer le Bluetooth et poser son Shine sur l’écran.

L’application est simple d’utilisation. Il suffit simplement d’indiquer ses objectifs et l’application détermine un nombre de points à obtenir. Par exemple, 700 points, c’est marcher une heure, courir 20 minutes ou nager 30 minutes. On peut déterminer son poids et l’ajouter manuellement. Le Shine est capable de suivre aussi la qualité du sommeil, mais c’est une option que je trouve franchement inutile et peu précise sur la plupart des bracelets ou objets connectés.

Vous pouvez accéder à votre suivi d’activités simplement et obtenir un récapitulatif quotidien ou hebdomadaire. Misfit a également tenté d’ajouter une couche sociale très légère à son application mais sans convaincre. On peut voir par exemple que nos amis ont atteint leur objectif, ce qui au demeurant, nous fait une belle jambe. Et quand on en aura deux, on pourra nous aussi courir un marathon.

Si vous regardez bien, on peut voir des points blancs allumés. Ils nous informent sur l'état de notre objectif quotidien. Ici, j'ai a peu près atteint un quart de mon objectif.

Si vous regardez bien, on peut voir des points blancs allumés. Ils nous informent sur l’état de notre objectif quotidien. Ici, j’ai a peu près atteint un quart de mon objectif.

Les fonctions

Lorsque vous tapotez votre Shine, les petites LED qui entourent le cadran s’illuminent. Elles indiquent rapidement où on en est de son objectif. Ainsi s’il n’y a que la moitié des LED allumées, cela signifie que vous avez réalisé la moitié de votre objectif ou si vous préférez voir le verre à moitié vide, c’est qu’il vous reste encore la moitié de votre objectif à réaliser.

Après avoir tapoté deux fois votre Shine, il indique l’heure. Une LED reste fixe pour indiquer les heures et une LED clignote pour indiquer les minutes. Ce n’est pas toujours simple de s’orienter avec le cadran, mais on s’habitue assez rapidement. Surtout que 4 LED brillent faiblement pour indiquer les points cardinaux du cadran.

Au quotidien

J’ai eu la chance de tester le Shine de Misfit pendant plusieurs jours. Et c’est bien la première fois que j’ai pu oublier que je portais un objet connecté.. Il m’est arrivé de le transférer d’une poche de pantalon à une autre sans le synchroniser avec mon smartphone. Plusieurs jours après, je me suis souvenu que j’avais le Shine sur moi et j’ai ainsi pu suivre mon activité. Je n’ai pas porté le Shine en bracelet. Je le trouve vraiment trop inesthétique et le plastique me tirait les poils des bras. Mais franchement, comme il bénéficie d’une autonomie de plusieurs mois, il n’est pas nécessaire de penser à le recharger chaque soir.

Les études montrent que les produits connectés tels que les suiveurs d’activités sont utilisés pendant 2 à 3 mois, puis ils finissent dans les tiroirs. Avec le Shine qui est léger et discret, il est vraiment facile de le garder avec soi tout le temps, d’oublier qu’on le porte et de regarder après coup son activité. C’est un vrai avantage. Et je ne pense pas qu’il puisse finir dans un tiroir comme les gros bracelets moches. Il faut juste trouver l’endroit où vous pouvez l’attacher pour qu’il se fasse oublier.

Pour conclure

le Shine de Misfit ne manque pas d’atouts pour nous séduire. Surtout quand on voit la concurrence ! Le Shine est vraiment beau, non ?Discret, léger et même élégant, le Shine sait se faire oublier ! Egalement étanche, il est possible de le porter à la piscine sans qu’il ne pose de problème comme le Polar Loop. Son autonomie record permet également de l’avoir constamment sur soi sans risquer de l’oublier le matin parce qu’on l’a posé pour le recharger. Son seul défaut est peut-être qu’il est un peu plus compliqué à utiliser que les autres objets connectés permettant de suivre son activité. Mais franchement, c’est bien peu comparé à ses avantages. Son pris de 120€ est cependant un peu élevé. Lorsqu’il sera possible de l’acheter sous la barre des 100€, il bénéficiera alors d’un des meilleurs rapports qualité/prix/usage.

Ce qu’en pensent les autres :

Les numériques : « Parmi les différents trackers d’activité du moment, le Shine de Misfit Wearables fait clairement la différence par une approche résolument neuve. Le capteur devient ici un accessoire de mode que l’on peut porter grâce à différents accessoires. Atouts majeurs : il n’est pas nécessaire de le recharger, sinon d’en remplacer la pile tous les 3 à 4 mois environ, et le médaillon est extrêmement résistant. Dommage que son interface utilisateur reste triste et peu motivante… » Note : 4/5

Aruco : « Moins facile à utiliser que ses concurrents (dont le Withings Pulse), le Misfit Shine se rattrape largement par une esthétique parfaite, donnant au Misfit Shine l’aspect d’un joli médaillon plutôt que d’un accessoire geek. Avec son poids plume(9,4 g) est selon moi le meilleur capteur d’activité pour vous mesdames. Les femmes seront sensibles à ses courbes soignées. »

Le Shine de Misfit Wearables au meilleur prix :

Livraison gratuite !

 

Laissez un commentaire 

Design

Fonctions

Performances

Utilité

Prix