Homme connecté
453 views 0 comments

Test de la Moto 360 de Motorola

by on 30 novembre 2014
Details
 
Compatibilité
Fabricant
Autonomie

Une journée entière

Poids

49 grammes

Type de connexion

Bluetooth 4.0

Fonctions principales

Montre connectée sous Android Wear qui intègre un podomètre et un moniteur de fréquence cardiaque optique (PPG). Elle peut également communiquer avec les smartphones Android.

Avis positifs

Son design
Son chargeur sans fil
Les watch faces
Autonomie

Avis négatifs

Face arrière un peu fragile
Peu d'applications utiles pour l'instant

Notes du rédacteur
 
Design
8.5

 
Fonctions
6.0

 
Performances
7.0

 
Utilité
6.5

 
Prix
5.0

Total rédacteur
6.6

Votre note
Notes des utilisateurs
 
Design
8.3

 
Fonctions
6.1

 
Performances
7.3

 
Utilité
6.9

 
Prix
4.5

Total utilisateurs
8 ratings
6.6

You have rated this

En Résumé
 

La Moto 360 est étonnante à bien des égards : son design tout en rondeur, ses capteurs précis, son autonomie... Ce n'est pas la montre qui pose un problème aujourd'hui mais plutôt son utilité. Et cette utilité dépend des profils utilisateurs. Mais aujourd'hui, la Moto 360 de Motorola est la montre la plus aboutie et la plus réussie de cette fin d'année.

 

La plus jolie smartwatch disponible cette fin d’année est sans aucun doute la Moto 360. Une montre connectée fabriquée par Motorola qui pour la première fois accueille un cadran circulaire. Mais faut-il l’acheter ou vaut-il mieux attendre ?

La smartwatch Moto 360 est une des premières montres connectées à tourner sous Android Wear. L’écran LCD de 1,5 pouce (320 x 290 pixels, 205 ppp) ne devrait pas se rayer puisqu’il est protégé par un Gorilla Glass 3. En dessous, la montre est animée par un processeur Texas Instrument OMAP3 avec 512Mo de RAM et elle intègre 4Go de mémoire.

Test de la Motorola Moto 360 : épaisseur du boitier

La Moto 360 communique en Bluetooth 4.0 avec votre smartphone Android. Sa batterie de 320 mAh peut se recharger sans-fil  via un dock, elle dispose de la certification IP67 ce qui signifie que le boîtier est protégé contre les poussières et les projections d’eau. D’un point de vue épaisseur, elle fait 11,5 mm, ce qui est tout de même épais même si le boitier est conçu d’une manière à donner l’illusion qu’il est plus fin.

Design de la Moto 360

Le design de la montre surprend parce qu’elle est extrêmement bien finie. Son cadran est d’une qualité incroyable. Quand on le regarde, on pourrait croire qu’il s’agit de vraies aiguillesLa montre a l’air solide avec son boîtier en acier noir ou argent, son écran tactile traité anti-rayure, et son bracelet en cuir.

test Motorola Moto 360 épaisseur

Si vous regardez bien, vous verrez en bas du cadran une petite bande noire. C’est ici que se trouvent les différents capteurs de la Moto 360. Par exemple, c’est ici que se trouve le capteur de luminosité. Ainsi, la montre sait quand elle doit augmenter ou baisser le contraste et la luminosité de l’écran pour vous offrir un confort de lecture même en plein soleil.

Notez bien que pou le bracelet en cuir, s’il est d’une largeur standard, est différent au niveau de la découpe. Même si Motorola ou d’autres sites spécialisés affirment qu’il est possible de changer le bracelet, il faut être prudent avec les bracelets métalliques. En installant des bracelets métalliques sur leur Moto 360, des utilisateurs ont fissuré l’arrière de leur boîtier. La montre peut paraître légère au poignet avec ses 49 grammes seulement, . ses 46 mm de diamètre et 11,5 mm de hauteur imposent tout de même sur des poignets assez fins ou féminins.

Test Motorola Moto 360 cardiofréquencemètre

Le bouton sur le côté droit ne sert qu’à éteindre la montre ou à la mettre en veille. Et le micro se trouve du côté opposé au bouton. Au dos de la montre, il y a un cardiofréquencemètre qui permet de prendre votre fréquence cardiaque. Pour qu’il fonctionne correctement il faut que l’arrière soit bien plaqué contre la peau.

Motorola Moto 360 ecran cadran

La résolution de l’écran (320 x 290, soit 205 ppi) est franchement correct pour la plupart des fonctionnalités. Par contre, ne vous attendez pas à des miracles pour visualiser les photos. Parmi les nombreuses possibilités offertes par la Moto 360, il est possible de l’utiliser comme déclencheur de l’appareil photo. La qualité de l’image affichée permet de vérifier le cadrage et rien de plus.

Les fonctions de la Moto 360

La Moto 360 de Motorola fonctionne sous Android Wear. Même si ce système d’exploitation est bien jeune, il reprend les principales caractéristiques des Google Glass, comme les éléments de navigation ou les fonctions. Ainsi, les gestes qui balaient le cadran verticalement  permettent de faire défiler les différentes fonctionnalités de la montre et les gestes horizontaux permettent de supprimer ou d’afficher des notifications.

 

Il est tout de même possible de lire sur la montre. Vous pouvez par exemple lire vos mails, vos SMS, vos rendez-vous. Quand vous recevez une notification ou un appel, votre smartwatch se met alors à vibrer légèrement et discrètement. Une des fonctions les plus inutiles est celle de décrocher quand on reçoit un appel. Comme la montre n’a pas de haut-parleur, c’est sur le téléphone que le téléphone se décroche. Du coup, pour répondre vraiment, il vous faut votre téléphone en main et si vous avez le téléphone en main, pourquoi ne pas décrocher directement sur lui plutôt que sur votre montre ?

Une des fonctions disponibles est aussi la possibilité de changer de « fond de cadran » sur la montre.  Android Wear intègre un grand nombre d’écrans qui pourront illustrer toutes vos envie en matière de cadran.

podomètre Motorola Moto 360

L’Android Wear propose pour l’instant quelques applications sympathiques mais elles devraient s’étoffer dans les mois qui arrivent. Si le marché est en pleine croissance, il y a de fortes raisons que les développeurs produisent aussi des applications dignes d’intérêts ou à défaut, dignes d’être installés.

Il faut aussi noter que la montre Moto 360 de Motorola est assez pratique en voiture. Il suffit de lancer les commandes vocalement pour lancer la navigation sur son smartphone et trouver le trajet qu’on désire.

L’Autonomie

La montre tient facilement une journée, ce qui est à la fois un handicap et une belle prouesse. Offrir une montre avec cette qualité d’affichage et de fonctionnalités qui puisse tenir si longtemps est un petit exploit qui a quelques inconvénients. La montre n’affiche pas l’heure en permanence, mais la détection de mouvement réveille la montre dès que vous la portez face à votre regard ou dès que vous secouez le poignet un peu trop vite.

La montre se recharge sur un dock à induction en 2 heures environ. Un dock à induction recharge votre montre quand vous posez votre montre dessus. Pas besoin de câble. Il suffit juste de poser la montre sur cette base.

Pour conclure

La Moto 360 est certainement une des smartwatch les plus abouties de cette fin d’année 2014. Non seulement elle ressemble à une belle montre de qualité, mais en plus elle offre une satisfaction à l’utilisateur qui peut la rendre indispensable au quotidien. Bien sûur, question autonomie ou fonctionnalités,elle ne joue pas sur le même terrain que la Pebble et elle a des arguments que peu de montres ont actuellement. Je la conseille en priorité à ceux qui ont besoin de consulter leurs mails, SMS, agenda très régulièrement. Pour les autres, je vous conseille d’attendre. Le système d’exploitation d’Android Wear est encore trop jeune et il offre peu d’applications vraiment utiles pour le moment. Il suffit qu’un jour une application décisive voit le jour et elle justifiera à elle seule l’impérieuse nécessité d’adopter cette montre.

Ce qu’en pensent les autres :

Frandroid :  Je pense que Motorola part dans la bonne direction pour la conception d’une montre connectée en général ; un visage arrondi à l’allure naturelle.

iGen : La Moto 360 est la première montre connectée, toutes plateformes confondues, que l’on peut porter sans honte de passer pour le geek de service.

Acheter la Moto 360 au meilleur prix :

Laissez un commentaire
 
Laissez une réponse »

 

Laissez un commentaire 

Design

Fonctions

Performances

Utilité

Prix